Neptune dans tous ses états


NEPTUNE

Cette planète fut découverte en septembre 1846 par l’astronome Johann Gottfried Galle alors que son existence avait été pressentie par calcul mathématique trois ans auparavant (pressentie ? ne serait-ce pas un langage Neptunien ?).

Avec Neptune, nous quittons l’influence d’Uranus qui a affranchi l’individu de son passif, de ce qu’il a pu être, pour le voir fondre dans cet espace aux limites indéfinies ou le 1 devient multiple et le singulier pluriel.

Tout est désincarné et se confond dans les nimbes de Neptune. La pensée devient collective. Tout, absolument tout est amené à fusionner dans cette ambiance uniforme ou tout devient semblable à tout…

Point d’équivoque et de différence dans un tel contexte, l’unanimité règne en maître.

Neptune illustre parfaitement cette grande idée que nous faisons partie d’un tout. Elle porte en elle les idéaux altruistes et désintéressés car l’émergence d’une volonté unique, singulière et éventuellement égoïste est impossible avec Neptune grâce à son pouvoir de dilution.

Si l’on devait retenir quelques mots clés qui caractérisent le mieux cette planète, je retiendrais : collectif, idéal, fusion, pluriel, réceptivité, don de soi, infini. Par sa capacité fusionnelle, Neptune rend sensible voire hyper-sensible un individu à son monde environnant et dans certains cas à un monde qui dépasse le commun des mortels (pouvoir extralucide).

Avec la Lune, Neptune fabrique un monde dématérialisé mais néanmoins relié à l’individualité par l’imaginaire que la Lune incarne. Le rêve se teinte de grands idéaux qui dépassent l’intérêt personnel. La réceptivité, la sensibilité et l’émotivité sont  exacerbées avec une telle signature (don d’extra-sensorialité possible). En positif, l’imagination peut servir de base à une action sur le plan collectif (politique, social, humanitaire…). Elle est en phase avec tous les métiers où l’image, l’inspiration, la créativité, l’intuition, l’inconscient ou la spiritualité peuvent s’exprimer comme chez les Psychanalystes, Psychologues, Religieux, Mystiques, Artistes…. En négatif, les pouvoirs sont les mêmes mais la sensibilité est difficilement contrôlable. L’individu peut être noyé par des phénomènes provenant de son inconscient ou se lancer dans une quête désespérée d’un rêve inaccessible par le biais de stupéfiants ou de toute autre manière. Cela donne des prédispositions à la voyance et à d’autres possibilités d’actions décrites plus haut mais peut aussi provoquer la plus grande confusion mentale. Il faudra replacer cette configuration dans le contexte général du thème pour que cette tendance soit infléchie (voir si le pôle conscient est suffisamment fort pour contrebalancer une telle configuration qui peut sous-tendre un certain désordre psychique).

D’une manière générale, il faut toujours replacer un aspect entre deux planètes dans le contexte général du thème. Ce n’est que la synthèse globale qui prévaut dans une étude astrologique. Néanmoins si la configuration planétaire est dominante par angularité (proche des angles du thème) ou prise dans un aspect aux luminaires ou au maître d’ascendant, la traduction de l’aspect entre les deux planètes sera d’autant plus proche de la réalité.

Avec le Soleil, Neptune se lie avec le centre de notre monde et le principe de réalité. Il s’agit là d’une liaison pour le moins singulière. Le soleil nous projette dans un monde réel alors que Neptune voudrait nous en affranchir. En positif, c’est un aspect de dépassement de soi, de transcendance. On idéalise avec un tel aspect et parfois, le « rêve » peut devenir réalité ou alors la réalité est portée à servir des desseins qui nous dépassent (spirituels ou collectifs). En négatif, on a tendance à se perdre dans les méandres de notre idéal inaccessible avec une impossibilité de pouvoir les réaliser. Sans doute à cause d’une perception erronée de ce qui est possible et impossible. Il en résulte de la confusion, une perception déformée de la réalité, d’où des erreurs de jugement manifestes.

Avec Mercure, Neptune se lie avec le maître des échanges. Il est permis à Neptune de voyager et de s’incarner. Sa nature intangible devient perceptible.  Mercure incarnant la cérébralité, la rationalité, le mouvement et les voyages, sa liaison avec Neptune élargit les promesses de mercure. C’est un aspect d’abstraction ou de voyage lointain. Beaucoup de fluidité avec un tel aspect, tout semble accessible, le corps et la pensée peuvent être dotés de capacités hors normes. La question de savoir où se trouve la limite se pose, car elle s’éloigne des repères normatifs. En positif, la parole et les écrits sont inspirés, la pensée abstraite est accessible à la pensée rationnelle. C’est un aspect de dépassement intellectuel et physique en lien avec tout ce qui concerne les déplacements, les voyages, le mouvement d’une manière générale. Les voyages sont lointains. L’individu est protéiforme et s’adapte à son environnement. En négatif, tout est exacerbé, le message est brouillé, l’exil au bout d’un voyage d’errance. C’est aussi un aspect de déformation et d’absence de contrôle. C’est un aspect de délire sur le plan intellectuel qui rend difficile la perception par autrui du sens donné par les écrits, les paroles. L’irrationnel est inaccessible à une pensée rationnelle. A l’inverse, si l’inconscient est prédominant dans un thème, la pensée peut être submergée par une activité psychique désordonnée pouvant provoquer des désordres moteurs. Sur le plan physique, la prise de risque est importante lors de voyages et de déplacements. Dans les 2 cas, positif et négatif, c’est un aspect qui évoque le surréalisme.

Neptune participe à la cohésion, Mercure à la division. En positif, c’est un aspect de rassemblement. En négatif, c’est un aspect de clivage qui peut être conflictuel. (Selon les autres aspects en jeu).

Avec Venus, Neptune se conjugue avec la sphère charnelle qui est pleine de séduction, émotionnelle et artistique. L’individu peut être envahi par des émotions qu’il peut difficilement contrôler. En positif, l’inspiration pourra servir les desseins d’un artiste, d’un amoureux transi, encore que Neptune confine un certain lyrisme à l’amour pouvant  le rendre platonique (les sentiments sont tellement idéalisés qu’ils sont rarement atteints). En négatif, tous les points évoqués sont démultipliés, mais les émotions sont brouillées et difficiles à canaliser. Ce peut être un aspect d’éloignement ou de fuite des sentiments dans un thème natal un peu sec. Aspect pouvant être dévolu aux mystiques ou aux Religieux dans certains cas.

Avec Mars, Neptune se conjugue avec le désir. Beaucoup de ferveur avec un tel aspect, ce qu’on désire dépasse très largement les envies habituelles. Le désir étant idéalisé, il peut servir une foi, un idéal politique, sociétal (dans l’esprit de Neptune). En négatif, tous les points évoqués ci-avant sont exagérés. Avec un tel aspect conflictuel, on a tendance à prendre ses désirs pour des réalités, les actes peuvent être incontrôlés.

Avec Jupiter, Neptune se met au service d’une « volonté » d’intégration dans la sphère sociétale. Avec un tel aspect on peut être amené à guider les masses, à incarner un idéal dans la société. L’inconscient ou la spiritualité sont à l’honneur avec une telle configuration. En positif c’est un aspect de générosité, on peut être amené à dépenser sans compter. En négatif, elle peut être à l’origine de revers et de déceptions parce que mal gérée (ruineuse). Dans d’autre cas, cet aspect mettra en évidence le caractère nébuleux de celle-ci (générosité mal intentionnée, illégale). Il y a des risques d’être sous l’influence de groupes dont les conséquences seront nuisibles pour soi-même, ou alors les masses seront l’objet de manipulations d’une personne ou d’une organisation aux intentions nébuleuses et peut-être malhonnêtes.

Saturne se projette dans les méandres d’un monde sans limites « aucunes ». Il tente de contenir un espace indéfini, lequel espace est dans une situation contrainte. En positif, Saturne, le bâtisseur sert le dessein collectif ou une inspiration prolifique qu’il tentera de matérialiser, de canaliser. En négatif, Saturne est en perte de repère et incapable d’œuvrer selon ses propres critères. Tout devient confus,  l’émancipation sociale propre à Neptune est rendue difficile avec un tel aspect, on se sent prisonnier. Cela peut faire prévaloir l’idée d’enfermement, le domaine concerné dépendant de la maîtrise de chacune des 2 planètes dans le thème ou de leurs positionnements respectifs. En effet les planètes transaturniennes ne jouent sur un plan personnel que si elles sont en relation avec des planètes personnelles ou avec le maître d’ascendant.

Avec Uranus, la rencontre s’établit entre 2 planètes transaturniennes. Les valeurs individualistes et de rétraction, par le principe même du processus de densification, se conjuguent avec des valeurs collectives et de dilution dans un espace expansif aux limites incertaines. En positif, le singulier est au service du pluriel et vice et versa. La collectivité se nourrit du particularisme propre à l’individu. C’est un aspect d’assimilation où les valeurs individuelles sont reconnues et assimilées par le collectif. De fait, la liberté est de mise. En négatif, la configuration est destructrice et les tendances, décrites ci-dessus, exacerbées. C’est un combat sans fin entre les puissances individualistes et les puissances du collectif, entre les puissances de l’éveil et de l’inconscient, le ciel (URANUS) et les profondeurs (NEPTUNE). Ce peut être un aspect de révolte contre une nation ou un groupe d’individus important. Ce peut être aussi un aspect où les attributs de l’individu ne sont pas reconnus et acceptés par le collectif. De fait, l’intolérance est de mise avec une telle configuration.

Placé aux confins  de notre système solaire, Pluton est la planète la plus éloignée du système solaire quand elle ne se situe pas dans son périhélie (à l’endroit de son orbite où Pluton est le plus proche du Soleil). Si le Soleil ouvre la parenthèse de la vie, Pluton ferme cette parenthèse. Elle intervient après Neptune qui préfigure, par une dissolution de toute vie dans ce qu’elle a de singulier, un renouveau. Pluton porte en lui la fin, la promesse d’un renouveau et le mystère. Il est l’oméga de la manifestation et pourvoit à l’exigence de la manifestation dans sa quête à se perpétuer. Avec Pluton, nous sommes aux confins de notre système solaire : le silence absolu règne. L’immensité impersonnelle et plurielle de Neptune se lie avec le maitre des ténèbres, insoupçonnable, mystérieux doté d’une puissance colossale (pouvoir de transformation). Cette configuration évoque une puissance ectoplasmique à contrario d’une puissance dotée d’une organisation structurée et identifiable par sa tête, son centre. D’une manière plus prosaïque toutes les organisations qui s’y réfèrent telles que le monde de la finance, certaines religions ou organisations humaines sont concernées par une telle configuration. En négatif, c’est un aspect de manipulation des masses, de dissolution des énergies régénératrices, d’errance….

Les planètes transcendantes œuvreront sur un plan collectif plutôt qu’individuel, à l’exception de celles qui auront la maitrise de l’ascendant ou qui agiront sur les planètes dites personnelles (Lune-Soleil-Mars-Vénus-Mercure). En tout état de cause, même s’il y a toujours une interdépendance entre le plan collectif et individuel, tous ceux qui sont concernés fortement par ces planètes situées au-delà de Saturne dépendront davantage du plan collectif.

Le Neptunien

Cette signature planétaire nous renvoie à un profil difficile à cerner dans la mesure où les contours du Neptunien sont, par nature, difficiles à appréhender. Il en résulte un personnage hors norme qu’on ne saisit jamais vraiment, si tenté que l’on puisse réellement connaître quelqu’un. Mais en ce qui le concerne, le mystère qui entoure ce type de personnage est  indéniablement affirmé. De fait, Il peut inspirer l’inquiétude ou l’intrigue.

Neptune offrant des perspectives indéfinies, les limites imposées par nos cinq sens semblent pouvoir être dépassées pour le Neptunien grâce à une acuité et des perceptions extra-sensorielles possibles. (Surtout si Neptune a élu domicile dans les signes d’eau).

Le Neptunien a le sens du bien commun par sa vision englobante du monde qu’il perçoit et qui l’amène à  le considérer bien au-delà des clivages qui caractérisent les parties d’un tout (le monde). Cela en fait un idéaliste, voire un surréaliste, ne tenant pas compte de certaines réalités et des particularismes de la vie qui différencient telles ou telles choses de la vie.

Il est indéniable que le sens pratique peut manquer avec une telle signature avec des erreurs de jugement assortis. Seul un Neptune bien configuré permet de dépasser le handicap qu’elle dispense par nature. Alors, nous aurons affaire à un visionnaire qui sera en capacité de mettre en œuvre avec des planètes rapides des idéaux et des points de vues qui sont hors de la perception commune issue de la collectivité.

Le Neptunien peut être un voyageur de l’esprit  ou de la mer, ou plus prosaïquement un homme parmi les hommes de toutes origines qui se fond dans la masse des anonymes pour servir le principe de cohésion.

 

Article publié par Stéphane RIEUX

 

Pour toute consultation – mail : astrologiquementvotre@gmail.com  / Port : 06 99 81 69 17 / Tel : 01 43 66 37 42

 

 

Publié par

Depuis 25 je me suis intéressé aux Sciences Humaines dont l'Astrologie. J'ai étudié les ouvrages des plus grands auteurs de notre temps en la matière, André BARBAULT, Hades Yaouanc. En 2005, j'ai fait la connaissance de Didier GESLAIN qui est une référence dans ce domaine et grand pourvoyeur de données de naissance incontestable nécessaire à des études sérieuse. Cette rencontre m'a fait connaître d'autres Astrologues passionnés et intègrent dans leur pratiques.

4 commentaires sur « Neptune dans tous ses états »

  1. Bonjour
    Oui c totalement vrai Neptune conjoint à Jupiter peut attirer des ennemis virulents qui influencent les masses dont on est victime mais heureusement si Neptune est bien aspecté de Mars quand on en prend conscience un pouvoir personnel peut y remédier .
    J adore l astrologie Qui nous donne toutes les clés pour ouvrir les portes sur la connaissance de soi
    Merci!

    1. Bonjour
      Je vous remercie pour votre réaction à l’article. Je suis bien de votre avis sur ce que l’astrologie apporte, surtout lorsqu’on s’attarde sur le symbolisme.

      Bien à vous

      Stéphane RIEUX

  2. Ah Neptune , au sujet de la rencontre de Neptune et Mars vous en avez bien saisi le sens , sauf que la fin n’est pas toujours vrai et dépend du reste du thème de naissance pour infirmer ou confirmer
    Merci pour ce partage 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s