Réflexion sur les méthodes prévisionnelles en Astrologie


L’Astrologie est davantage connue par le thème natal que les Astrologues dressent à partir des coordonnées de naissance que par les outils mis à leur disposition pour établir des prévisions tel que : les Transits, les Révolutions Solaires, les Progressions….

Ainsi, plusieurs systèmes de prévision  sont utilisés pour permettre de détecter des informations sur des évènements susceptibles de se produire.

Parfois, certains évènements sont difficilement décelables car les informations fournies par ces différents systèmes semblent insuffisants.

Pourquoi existe-t-il plusieurs systèmes de prévisions ?

Difficile d’essayer de répondre à une telle question sans évoquer la nature intrinsèque d’un évènement. Un évènement est caractérisé par l’émergence de phénomènes visibles et vérifiables dans le réel. Plus en détail, un évènement est la résultante de l’émergence de certains phénomènes antérieurs à l’évènement qui lui sont reliés par essence et qui fait qu’à un moment donné il prend corps et devient visible. L’évènement considéré dans son acception la plus visible ne serait finalement que le haut d’un iceberg dont la partie invisible ne devrait pas être moins considérée que la partie visible en tant que phénomène. Une chose n’a pas besoin de notre regard pour exister, elle existe par elle même. C’est peut-être cette partie là que les voyants détectent, mais ceci est un autre débat.

Cette digression permet d’envisager que pour prévoir un évènement il est nécessaire de prévoir un maximum d’éléments en lien avec celui-ci. Ainsi, chaque outil prévisionnel serait comme une fenêtre qui nous donnerait accès à une certaine vision du monde. Dès lors, il ne serait être question d’un système unique pour prévoir, car tout système quel qu’il soit est limité dans ses possibilités.

Si un évènement est perçu par différents biais alors on a un effet de répétition qui renforce sa manifestation. Tout agit comme si chaque système prévisionnel était en capacité de délivrer certaines informations liées à l’évènement. Ainsi, la convergence de vue délivrée par plusieurs de ces systèmes de prévisions tendant à confirmer la même chose appuierait la probabilité de l’émergence de l’évènement en question.

Parfois certains de ses systèmes de prévision ne délivrent aucune information particulière comme si certains indices ne pouvaient êtres désignées que par certains d’entre eux.

En conclusion, comme tout système est limité dans ses capacités, quelque soit le nombre d’outils prévisionnels à la disposition de l’astrologue, il y aura toujours un moment où celui-ci aura atteint sa limite d’investigation.

Même si la perfection n’est pas de ce monde, l’Astrologie reste un merveilleux outil de prévision et de connaissance de soi-même et des autres.

Article publié par Stéphane RIEUX

Pour toute consultation – mail : astrologiquementvotre@gmail.com  / Port : 06 99 81 69 17 / Tel : 01 43 66 37 42

Publié par

Depuis 25 je me suis intéressé aux Sciences Humaines dont l'Astrologie. J'ai étudié les ouvrages des plus grands auteurs de notre temps en la matière, André BARBAULT, Hades Yaouanc. En 2005, j'ai fait la connaissance de Didier GESLAIN qui est une référence dans ce domaine et grand pourvoyeur de données de naissance incontestable nécessaire à des études sérieuse. Cette rencontre m'a fait connaître d'autres Astrologues passionnés et intègrent dans leur pratiques.

2 commentaires sur « Réflexion sur les méthodes prévisionnelles en Astrologie »

  1. Merci pour cette note Stéphane. Une seule réserve, tu dis : « Une chose n’a pas besoin de notre regard pour exister, elle se suffit à elle même. » Personnellement, une œuvre d’art n’a d’existence que par le « regardeur », donc le regard de l’autre. C’est lui qui donne du sens et par conséquent la réalité objective à l’œuvre, indépendamment de l’artiste qui l’a enfantée. Il va ainsi de l’objet « rituellique », sacré qui sert lors d’une cérémonie dans les peuplades Africaines, Aborigènes, etc. Cet objet, après le rite, est soit enterré, soit détruit, il n’a de valeur, d’existence que dans l’instant de l’acte sacré. En dehors de cela, cet objet n’a plus aucune fonction, donc plus de réalité. Enfin, en vertu de la loi d’interdépendance, tout est dans tout, donc tout est relié.

    1. Je te remercie pour cet échange qui me donne l’occasion d’apporter une précision. Tout d’abord, je tiens à préciser qu’avant de lire ton commentaire j’ai modifié hier un mot de la phrase qui correspond davantage à ce que je voulais dire. Ainsi la phrase devient « Une chose n’a pas besoin de notre regard pour exister, elle existe par elle-même ». Je ne sais pas si cela modifiera ton point de vue.
      Dans mon propos, je relie le fait d’exister au principe de réalité en tant qu’il se manifeste,à la manifestation dans sa totalité limitée car elle ne peut être que finie. C’est tout le sens de ma phrase, ainsi il n’est point besoin du regard de l’autre pour que la réalité soit effective. J’envisage la réalité d’un point de vue qui dépasse l’apparence et qui échappe à nos sens. Toute possibilité issue de la Possibilité Universelle (infinie) qui se réalise sur le plan de la manifestation ou sur le plan de la création dans sa multiplicité, sous quelque forme que ce soit porte en lui le fait d’exister.

      Pour revenir plus précisément sur le point de vue que j’ai développé sur la concrétisation d’un évènement, je précisais que la résultante de phénomènes intangibles mais non moins existants étaient susceptibles d’être perçu par l’astrologie et la voyance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s