Prévisions et réflexions astrologiques pour 2014


2014

Je ne saurais trop vous renvoyer à mon article sur les prévisions de 2013 sur la France au travers de l’étude du thème de François Hollande dans lequel j’avais mentionné les différents problèmes auxquels serait confronté le Président de la République et le rôle qu’il jouerait en matière de politique internationale (ainsi que ses problèmes de santé). Il faut tout de même dire que sur le plan de la politique internationale nous avons été servis; son action singulière au Mali en est un témoignage éloquent.

Alors qu’en sera-t-il pour 2014, voire un peu au-delà?

Comme je le mentionnais dans mon article de l’an dernier:  » la fin 2013 devrait voir l’image sociale de François Hollande se dégrader. Le Soleil natal représentant cette image sociale sera en conflit avec Saturne, planète de restriction, qui jette un voile grisâtre sur une renommée déjà bien altérée ».  2014 devrait confirmer cet état de faits. Saturne par le jeu subtil des rétrogradations dans sa course céleste appliquera un aspect conflictuel à son Soleil natal. En maison VI, représentant le monde du travail et de la société civile cette position saturnienne devrait témoigner d’un climat social particulièrement tendu.

Sur le dernier trimestre 2014, les effets de Saturne commenceront à se dissiper lors de  l’arrivée de Jupiter sur son Soleil. François Hollande se laisserait-il gagner par un optimisme débordant? Même si c’est bien dans la nature de Jupiter, elle ne peut changer la réalité d’un personnage par nature mitigé voire pessimiste. La méthode Coué n’y changera rien pour s’en convaincre. Par contre, il pourrait être marqué par la volonté de satisfaire à l’exigence de ceux qui souhaitent voir leur image briller. Avec une telle configuration astrale, on voit les choses en grand. Il pourrait être amené à prendre des décisions consistant à initier des projets de grande ampleur (Pourquoi pas le lancement de grands travaux…) Mais sera-t-il à la hauteur de ses ambitions- là? Rien n’est moins sûr car tant que Saturne restera en maison VI, c’est à dire jusqu’en fin 2015, toutes les questions liées au monde du travail seront au coeur de la problématique politique et sociétale inextricable.

Mais revenons à des considérations un peu moins nationales, j’y reviendrai plus tard. Le monde évolue depuis environ 4 ans sur un cycle dont la particularité est qu’il est lent. De fait, il rend compte des longs processus de la société dont les profondes transformations témoignent. Rappelons-nous la triple conjonction du début des années 1850 qui marquera le début de la révolution industrielle majeure, véritable fondation de la société capitaliste et industrielle mondiale. Dans toutes les périodes où nous retrouvons ce cycle reconstitué par le biais des aspects conflictuels, un processus de crise et de transformation de la société se met en place.

Comme je l’ai déjà mentionné à de multiples reprises, depuis 2008 nous sommes rentrés dans une période qui présente des similitudes avec celles des années 1930, tant sur le plan astrologique que sur un plan sociétal. On sait à quel point le visage de l’Europe et celui de la vie économique et sociale a changé dans cette période d’agitation céleste  comme cela avait été le cas au début de la première grande révolution industrielle des années 1850.

Ainsi, nous sommes rentrés dans une phase d’instabilité où l’incertitude laisse place à l’inquiétude. La confiance ainsi rompue n’incite pas les acteurs économiques à s’investir dans le processus économique et financier actuel. Des entreprises ferment alors que les entreprises qui intègrent les nouvelles technologies essaient de s’émanciper dans un  contexte de crise mondiale. Les pays que l’on dit émergents, partis de presque rien il y a encore quelques décennies, bâtissent leur progrès économique  sur l’ancien monde économique occidental. En effet, les crises successives qui  érodent les marges bénéficiaires des entreprises et mettent en danger le modèle social de nos sociétés occidentales finissent, dans un contexte mondialisé, par inciter les entreprises à délocaliser leur main- d’oeuvre. Cet état de fait explique une des raisons pour laquelle les pays émergents commencent à prendre le pas sur le vieux monde occidental.

Un tel scénario est de nature à provoquer des ressentiments et des tensions, certaines populations de pays émergents pouvant considérer que le vieux monde a trop longtemps usé  de sa suprématie, empêchant ainsi leur émancipation économique et sociale…A l’inverse, le vieux monde peut réagir à cette concurrence qu’elle trouve déloyale.

Parallèlement à cela, les anciens blocs communistes asphyxiés par leur modèle économique et répressif ont fini par adopter le modèle occidental avec une main- d’oeuvre peu chère et des ressources en matière première qui tiennent en haleine toute l’Europe (En l’occurrence, la Russie).

Bref, on observe un phénomène d’inversion des polarités, les occidentaux qui depuis des centaines d’années était marqués par une certaine suprématie commencent à se retrouver à la remorque de ceux dont ils ont exploité les richesses.

La triple conjonction Saturne-Uranus-Pluton témoin de cette suprématie occidentale remet à chaque fois en cause celle-ci lorsque ces planètes rentrent en conflit. Dans ce creuset où ces planètes sont en relation conflictuelle, le vieux monde (Symbolisé par Saturne) se heurte au nouveau monde (symbolisé par Uranus) engendrant un processus de transformation irréversible (symbolisé par Pluton).

Les années 1930 et 1960 témoignent de ces grandes transformations avec dans les années 60 une Chine confrontée à sa révolution culturelle, la décolonisation de l’Afrique, le printemps de Prague…  et avec  dans les années 30 une Europe en crise à la veille d’un conflit planétaire majeur dont une des conséquences sera la création de l’ONU. Nous verrons également la création de la République populaire de Chine, la création de l’état d’Israël…

Les conséquences de ces rapports planétaires ne sont jamais anodines.

Aujourd’hui, nous sommes directement concernés par un scénario similaire par la présence depuis 5 ans environ de cette puissante orchestration planétaire qui ne finira qu’en 2016 mais dont les conséquences seront encore visibles plusieurs années après du point de vue des transformations qu’elle aura engendrées.

Mais revenons à des considérations plus nationales. Comme je l’ai mentionné au début de l’article, la popularité de François Hollande, à l’image de celle de 2013, ne devrait pas s’améliorer en 2014. La faute à Saturne qui trône depuis un certain temps dans sa maison VI, secteur représentant le monde du travail et la société civile.  Saturne sera en conflit avec son Soleil natal jusqu’à la rentrée sociale de 2014 (Octobre environ) et jettera un voile grisâtre sur son image sociale . Dans le même temps Jupiter fera une conjonction avec son Soleil natal. Jupiter est l’astre, après le Soleil, le plus gros du système solaire: il préside l’inflation, la reconnaissance publique, la notoriété. Pour Hollande, le passage de Jupiter sur son Soleil devrait développer un sentiment de satisfaction et d’optimisme démesuré, inhabituel chez un personnage plus souvent gagner par un certain pessimisme (Mercure maître d’ascendant au carré de Saturne). Il devrait gagner en assurance, manière de faire un pied de nez à l’image d’un Président qui formule un optimisme forcé sans y croire vraiment…. me semble-t-il.

Parallèlement à cela, il me semble important de noter que le thème de Hollande possède une configuration planétaire spécifique qui devrait être particulièrement sollicitée à partir du deuxième semestre 2014, à savoir : la conjonction Jupiter-Uranus, que possède d’ailleurs Nicolas Sarkozy. Jupiter représente la loi. Uranus est un astre  d’originalité, de transgression. En conflit avec sa Lune natale qui gère la sensibilité, il se pourrait bien qu’il soit amené à avoir des réactions politiques non conventionnelles. Bref, il pourrait prendre des dispositions politiques de nature à susciter de vives réactions, surtout dans le domaine de la politique internationale, ces rapports de forces planétaires se faisant dans l’axe III/IX (secteur de la communication et de l’étranger). D’ailleurs les actions isolées que le Président de la République a entreprises en 2013 en témoignent. Plus tard, dans les années à venir, le trigone (bon aspect) du transit d’Uranus sur son Soleil devrait le pousser à vouloir innover ou à vivre des situations de nature imprévisible. Parallèlement à l’action d’Uranus, Saturne qui confine à un certain conservatisme et à de la retenue fera un sextile avec sa Lune natale. La sensibilité devrait être mobilisée pour l’action politique, laissant la sensiblerie dans les oubliettes…du moins pour un certain temps.

Tout n’est pas problématique dans le thème du Président, mais il aura fort à faire car les configurations en jeu seront particulièrement ambivalentes. D’autre part, il y a d’un côté ce que lui donnera son thème en terme de possibilité d’action et de l’autre ce qu’il en fera, toujours ce rapport entre le libre arbitre et un certain déterminisme.

Quelques périodes sont à retenir sur son action en matière de politique internationale (actions militaires) :

Tout le mois de Janvier 2014, l’axe III/IX du thème de François Hollande est très sollicité par les transits du Soleil, de Mercure et de Vénus en maison IX en opposition avec le transit de Jupiter en maison III. Mars dans le signe de la Balance sera également en conflit avec toutes ces planètes. La politique internationale devrait être particulièrement tendue en janvier, vue de la France. Ces tensions seront perceptibles jusqu’à l’été 2014.

En ce qui concerne Jean-Marc Ayrault, personnalité assez insaisissable du point de vue de son action politique, quel rôle peut-il jouer en 2014 sachant que sa posture de premier ministre est particulièrement inconfortable ? (il est insaisissable par son maître d’ascendant en conjonction avec Neptune, la planète qui jette un voile opaque sur tout ce qu’elle touche, en maison VII -les autres-).

Il n’aura échappé à personne que 2014 est un moment clé pour le gouvernement car il y aura les élections municipales. L’issue du scrutin pourrait-elle remettre en question la légitimité du gouvernement et de son premier ministre? Pour tenter de répondre à une telle question, je vais vous faire part de mes observations sur les thèmes de François Hollande, Jean-Marc Ayrault et de celui du PS.

A l’issue des élections, les transits planétaires de François Hollande seront beaucoup moins propices à une satisfaction politique (transit de Vénus au MC au carré du transit de Saturne, Vénus en transit opposé au Soleil natal et Saturne carré au Soleil natal). D’un autre coté, il aura un puissant transit Soleil-Lune-Uranus en bon aspect avec Mercure natal. Ce qui pourrait, dans l’esprit d’Uranus, l’amener à prendre des décisions surprenantes et rapides. Serait-ce une modification du gouvernement en place?

En ce qui concerne le Thème de Jean-Marc Ayrault, ce transit spectaculaire sera positionné exactement sur son ascendant. Il se pourrait bien que de son côté il prenne une décision rapide et surprenante car cette configuration astrale s’opposera à son Mars natal (maître d’ascendant). De plus, Jupiter qui représente la légitimité sera en conflit avec son Mars natal. Pourrait-il démissionner ou être un des acteurs de la modification du gouvernement en place? Peut-être.

Quant au parti socialiste, né sous la triple conjonction Jupiter-Uranus-Pluton, il devrait particulièrement être concerné par cette période car au lendemain des élections municipales, Jupiter fera un carré avec Uranus et une opposition avec Pluton (aspects problématiques). La trilogie planétaire sera en formation conflictuelle avec le Soleil positionné exactement sur Uranus.

J’en déduis qu’il se pourrait bien que les élections laissent un goût amer au gouvernement et au parti qui le soutient, sachant que la situation politique est complexe à cause d’une crise économique majeure. Le PS pourrait entrer dans une période de tension plus importante qu’à l’accoutumée.

Il ne faut pas oublier que ces élections sont un scrutin très local, donnant la part belle aux personnalités politiques plutôt qu’aux partis eux-mêmes. De fait, si sanction gouvernementale il y a, elle devrait être relative.

En ce qui concerne le FN, il devrait être au centre de ces élections (point besoin d’être astrologue pour exprimer un tel fait, mais les astres inclinent dans ce sens) car le cycle Uranus-Pluton  qui présidait à la naissance du FN est en opposition avec un transit d’Uranus en conjonction avec le Soleil en transit. On a dans le ciel une réplique tendue de la configuration natale. Comme si le parti se devait de faire face à des responsabilités nouvelles et inattendues. En tous cas, les enjeux de pouvoir devraient atteindre le paroxysme à l’intérieur de ce parti. (Prise de conscience d’une représentation politique plus importante dans les localités françaises, luttes de pouvoir internes, critique de la direction du parti, radicalisation d’un parti qui essaie de changer une image perçue comme anti-républicaine , d’un certain point de vue).

Quant à l’UMP, rien de bien probant si on fait référence à son thème de naissance. Quant à Jean-François Copé, le transit de Saturne au carré de sa Lune devrait continuer à le cloisonner dans la posture d’un dirigeant perdu dans les méandres d’un parti qui se cherche une voie. Le sextile de Jupiter, en maison XI (la politique), à ses planètes natales Uranus-Pluton devrait lui accorder la légitimité et la possibilité de redorer un blason bien terne suite aux primaires de l’UMP en faisant valoir son discours radical. Peut-être que le succès du FN pourrait convaincre une partie des militants de l’UMP de se ranger derrière les thèses de Copé. L’avenir proche nous le dira.

En tout état de cause, que ce soit au niveau national ou international, il est fortement probable que les politiques se radicalisent avec la difficile configuration Uranus-Pluton encore présente pour des années et dont les effets devraient continuer à se développer pour des raisons d’inertie.(les effets d’une configuration ne s’arrêtent pas au lendemain de la fin de celle-ci et c’est encore plus vrai avec les cycles lents).

Je me permets de clôturer cet exposé que j’enrichirai de réflexions nouvelles en 2014.

Je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes fêtes de fin d’année et je vous dis à l’année prochaine.

Article publié par Stéphane RIEUX

Tous droits réservés

Publié par

Depuis 25 je me suis intéressé aux Sciences Humaines dont l'Astrologie. J'ai étudié les ouvrages des plus grands auteurs de notre temps en la matière, André BARBAULT, Hades Yaouanc. En 2005, j'ai fait la connaissance de Didier GESLAIN qui est une référence dans ce domaine et grand pourvoyeur de données de naissance incontestable nécessaire à des études sérieuse. Cette rencontre m'a fait connaître d'autres Astrologues passionnés et intègrent dans leur pratiques.

10 commentaires sur « Prévisions et réflexions astrologiques pour 2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s