France, Covid, Libertés publiques, Manifestions, Economie


S’il est très probable que la pression du Covid se dissipe progressivement avec la sortie du Capricorne, en ce début d’année 2021, de Saturne et de Jupiter encore sous le joug de l’infernal Pluton, nous savons d’ores et déjà que les conséquences sociales et économiques seront dramatiques.

L’arrivée de Saturne dans le signe du Verseau en conflit avec l’axe Taureau-Scorpion devrait poser le problème de difficultés économiques majeures. Saturne prépare l’arrivée de Pluton en Verseau qui devrait bouleverser les fondamentaux de l’économie mondiale. Pluton y sera présent une vingtaine d’années, de 2023 à 2043 : cela en dit long sur la durée de cette maturation économique.

Ensuite, la gestion du COVID a posé le problème des libertés publiques, pouvant donner l’opportunité à nos gouvernants d’apprécier la pertinence de leurs politiques coercitives dans des circonstances similaires. Pluton s’exprimera pleinement dans le domaine des libertés, car sa présence en Verseau durant 20 ans devrait bouleverser en profondeur nos standards dans ce domaine. Pluton en Verseau désigne, mot à mot, le pouvoir qui s’exerce sur toutes les questions relatives aux libertés publiques et aux contacts sociaux. On ne fraternisera plus de la même manière. La « dématérialisation » des rapports sociaux devrait prévaloir, aidée par l’arrivée d’Uranus en Gémeaux en 2026.

La présence de Pluton dans le signe du Poisson, de 2043 à 2066, devrait voir naître l’émergence d’un gouvernement mondial aux allures dématérialisées. Le Monde sera peut-être « dirigé » par l’intelligence artificielle et administré par une organisation supranationale déjà préexistante.

C’est dans ce contexte général que nous devrions évoluer avec des moments de souffrance, de répit et d’exaltation. Il en est ainsi de l’histoire de l’humanité au gré des cycles planétaires.

Concernant ce début d’année 2021, Saturne sera en conflit majeur avec Uranus. Des difficultés majeures sont à redouter sur un plan économique, social et sur celui des libertés, conséquences de soubresauts bien uraniens.

Mais voyons ce que les 3 prochaines nouvelles Lunes nous donneront pour le premier trimestre 2021 :

Les libertés publiques sous contrôles ?

La présence de la nouvelle Lune sur Pluton en Capricorne en maison II met la focale sur les questions économiques et sur ses difficultés. La présence au même moment du trio Saturne-Jupiter-Mercure en conflit avec le duo Mars-Uranus met la focale sur des conflits substantiels, caractérisés par des problèmes de libertés remises en cause par une situation particulièrement tendue pouvant provoquer des risques de dérapages et de révoltes pour une réappropriation de l’espace publique et démocratique. Le secteur financier ne sera pas à la fête. La pleine lune se positionnant très exactement sur Saturne et Jupiter en conflit avec Mars et Uranus le 28 janvier 2021 devrait marquer une période de tension maximale entre la nouvelle Lune de janvier et celle de février.

La tension planétaire que je viens d’évoquer se faisant entre les maisons II et V met parfaitement en exergue la tension entre les questions financières et le secteur des loisirs (bars, restaurants, discothèques, salles de sport, théâtre, etc…). Si le gouvernement continue à prendre des mesures coercitives à l’endroit des professionnels de ce secteur après mi-janvier 2021 (dernière date du plan de déconfinement), il s’expose à des débordements violents.

Venus en Capricorne au carré de Chiron (la blessure) pose bien la problématique de restriction et de souffrance dans le domaine des loisirs. Bien reliée à la conjonction Mars-Uranus, Venus évoque bien le secteur concerné qui se bat contre une politique d’empêchement afin de retrouver sa liberté d’action (Mercure-Saturne, Jupiter en tension avec Mars-Uranus).

Qui va l’emporter ? Même si la prochaine nouvelle Lune nous en dira davantage, on tend tout de même sous cette pleine Lune vers une rigidité toute saturnienne avec Jupiter maître de l’ascendant conjoint Saturne qui englobe Mercure (la communication). Venus, maître de la maison X en Capricorne, va dans le même sens.

Santé, Travail, Libertés publiques, Radicalismes, Manifestations

La nouvelle Lune met une focale sur les domaines du travail et celui de la santé (maison VI et axe Vierge-Poisson). La pleine Lune du 27 février 2021 mettra particulièrement en exergue ces domaines. Bien reliée par Uranus, elle favorisera toute envie de liberté et d’émancipation d’une situation sclérosée par bien des aspects.

Il n’existe pas vraiment de rupture entre cette lunaison et la précédente, si ce n’est que les questions de libertés devraient être au cœur des préoccupations par la présence importante de planètes en Verseau en maison V (les loisirs et les libertés ont partie liée) . La communication va être tendue (Soleil-Lune-Mercure en tension avec Mars de la maison V à la maison IX). Le duo Mars-Uranus en IX m’évoque des actions radicales politisées en parfait désaccord avec les décisions, Mercure maître de la maison X désignant le pouvoir.

On peut imaginer des manifestations exacerbées. Ce duo évoque également des revendications financières (Mars maître de VIII en Taureau, conjoint Uranus). Cette nouvelle Lune valorisant des tensions en signes fixes laisse présager une période inflexible de part et d’autre.

Espoir, Perspectives nouvelles, Libertés publiques

Cette nouvelle Lune m’inspire une détente toute relative et un besoin de consensus dans une période trouble (lunaison en conjonction avec Vénus-Neptune en Poisson en X au sextile de Pluton avec une prédominance des signes doubles). Mercure en Verseau, tourné vers l’avenir, domine le thème en mettant en exergue la communication, les échanges, les lois avec Jupiter en IX. Toutefois, associé à Saturne, Jupiter évoque des règles pouvant être très restrictives. Saturne soutenu par Mars devrait acter de la mise en œuvre de cette politique pour tenter de faire repartir une société dans un contexte figé par les autorités. Toutefois, le carré de Saturne avec Uranus pourrait donner un caractère erratique à cette politique lié à des intérêts contradictoires.

La pleine Lune du 28 mars 2021 (prévue dans l’axe Bélier en XI-Balance en V au trigone de Saturne) confirme des restrictions dans le secteur des loisirs mais avec moins d’interdictions. La Lunaison d’avril devrait marquer la reprise de ces activités de loisirs, Ô combien essentielles, dans un contexte qui devrait rester sous contrôle.

La suite au prochain épisode….

Stéphane Rieux – le 06 décembre 2020 – Tous droits réservés –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :